La jabotte

La Garoupe : 5 choses à savoir pour sortir des sentiers battus

Par | 29 September, 2021 | 0 commentaires

De la Garoupe, vous connaissez sûrement la fabuleuse baie et ses eaux turquoises, sa plage mythique mais peut-être un peu moins, ses espaces boisés, la course du calvaire ou la procession des marins pieds nus. Quittons un peu le littoral, pour découvrir ce joyau Antibois qui regorge de nombreux secrets…

 

D’où vient le nom de la Garoupe ?

Le nom de la Garoupe vient d’un arbrisseau. Une espèce protégée du Sud Est, la Camélée à trois coques également appelée Daphné Garou… C’est bon vous l’avez ? Garoupe viendrait tout simplement de cette plante à fleurs jaunes qui envahissaient les collines d’Antibes.

Il paraîtrait aussi qu’une expression niçoise « mounta la garoupe » signifierait vaincre une difficulté. Et vous comprendrez aisément pourquoi si vous vous aventurez sur le chemin du Calvaire pour rejoindre le plateau de la Garoupe.

 

Le chemin du Calvaire, l’ascension boisée et spirituelle jusqu’au plateau

Depuis le parking de la Salis, face à vous, un petit escalier vous emmène jusqu’à un large sentier dans les sous-bois bordé d’oratoires, c’est le chemin du Calvaire qui mène jusqu’au site de la Garoupe. 100 mètres de dénivelé à l’abri du soleil, où vous pourrez découvrir de station en station, ce chemin de croix qui offre une récompense au bout du parcours, un panorama d’exception mais aussi, un oratoire un peu particulier, celui des amoureux de Peynet. Ce petit sanctuaire appelé Notre Dame des amoureux, est un véritable passage obligatoire pour les jeunes mariés qui s’y rendent après la cérémonie pour protéger leur union.

 

Le Bois de la Garoupe : un océan de verdure au-dessus de la Méditerranée

Depuis la plage de la Garoupe, vous l’apercevez, surmonté de son phare, le bois de la Garoupe s’étend sur pas moins de 9 hectares de chênes verts (d’où le nom d’une célèbre villa du Cap d’Antibes), de pins d’Alep et aussi d’oliviers. A ces classiques de la flore méditerranéenne, des espèces plus rares, comme notre Camélée à 3 coques, s’épanouissent au cœur de ce domaine Notre Dame parcouru par plusieurs sentiers dont le chemin du Calvaire.

 

Le sanctuaire de la garoupe, un site remarquable

Sur le plateau de la Garoupe, outre la table d’orientation, la vue à 360° sur Antibes et le Cap, la chapelle est l’un des sites emblématiques Antibois. Sa légende remonterait jusqu’à l’Antiquité où la mère de Constantin, Hélène, aurait fait construire une petite chapelle. Dans ce sanctuaire 3 bâtiments distincts, la tour, la chapelle Notre Dame de la Garde, édifiée au moyen-âge et la chapelle Sainte-Hélène.

Lors de votre visite, vous pourrez observer 2 nefs, l’une portant le nom de Notre Dame de bon port et l’autre Notre Dame de la Garde.

Une fois que vous aurez fait le tour du phare de la Garoupe, observer attentivement les ex voto de marins à la chapelle, ces efforts mériteront bien une pause désaltérante et gourmande, et là, jouxtant la chapelle, le bistrot du curé est le lieu idéal pour se ressourcer.

En été, chaque semaine, des concerts viennent animer ce lieu emblématique Antibois pour le plus grand bonheur d’adresses insolites en pleine nature !

 

Le sémaphore de la Garoupe, haut lieu stratégique

Au phare de la Garoupe qui culmine à 103 mètres d’altitude et d’une hauteur de 29 mètres, une autre construction datant du 19ème siècle attire la curiosité à la Garoupe, c’est le sémaphore. Inutile de rêver faire un urbex ici, il est bel et bien utilisé encore et surtout secret, puisqu’il est un haut lieu stratégique de la Marine Nationale.

 

Le saviez-vous ?

A la Garoupe, les rituels ont la vie douce et ponctuent l’année avec de jolies traditions parfois un brin difficile pour ceux qui les perpétuent…

  • Le calvaire Antibois porte bien son nom, puisqu’il s’agit d’une course de 10 km qui réunit les sportifs à la Garoupe. Un parcours qui débute au Cap d’Antibes en passant par la montée du calvaire, la chapelle Notre Dame et le phare de la Garoupe.
  • La procession des marins : chaque été, le premier jeudi de juillet, la statue de la Vierge était portée en procession jusqu’à la Cathédrale d’Antibes par 10 marins aux pieds nus. Aujourd’hui encore, cette tradition millénaire perdure mais, paix à leurs pieds, les marins ne se déchaussent plus pour faire pénitence.

La Jabotte

La Jabotte est un hôtel de charme composée de 9 chambres classées 2 étoiles, à Antibes. Idéalement situé au bord de la mer et aux pieds des Alpes, entre Nice et Cannes. En plus de profiter de son patio et agréable jardin ensoleillé pour vos moments de détente, vous séjournez à un endroit stratégique de la Côte d’Azur, à proximité d’une multitude d’activités et points d’intérêt de la French Riviera.

Catégories: blog

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont signalés par*

*

"La Jabotte est un hôtel de charme composée de 9 chambres classées 2 étoiles, à Antibes. Idéalement situé au bord de la mer et aux pieds des Alpes, entre Nice et Cannes. En plus de profiter de son patio et agréable jardin ensoleillé pour vos moments de détente, vous séjournez à un endroit stratégique de la Côte d’Azur, à proximité d’une multitude d’activités et points d’intérêt de la French Riviera."